Vous êtes ici

deprime post-partum...help!

Bonjour tout le monde!

Je suis de retour, enfin!

Vous vous souvenez, la provoc était prévue pour le 8 mars parce que bébé était prévu comme étant trop gros! A mon entrée à l'hôpital, estimation à 4kg...
La provoc n'a pas marché...ou presque: 5 ovules d'affilée, un toute les 3 heures, sans que rien ne se passe. Puis lorsque nous étions résignés à attendre le lendemain...rupture de la poche des eaux: version chutes du Niagara. On m'a amenée en salle de travail, puis vu que bébé s'ésoufflait on a dû partir en salle d'op.: césarienne.

Lorsque ma puce a été sortie, j'ai un peu flippé en la voyant, elle était toute bleue...mais tout était ok pour les médecins! On m'a posé sa tête sur mon épaule: ça a été magique!!!!!!!!

J'en ai profité que quelques secondes: j'ai fait une réaction à un produit qu'on m'a injecté, j'vous passerai les détails, mais le résultat: réveil aux soins intensifs, intubée, et j'ai dû attendre 36 heures avant qu'on m'amène mon bébé!

J'ai l'impression qu'on m'a volé un moment de mon histoire avec mon bébé! J'ai failli y rester (l'anesthésiste n'a vu ça que deux fois dans toute sa carrière... ne vous inquiètez donc pas si vous allez avoir une césarienne!!!), donc je suis déjà heureuse d'être en vie!!!!!! Mais j'ai vraiment l'impression qu'il manque quelque chose dans ma relation avec ma puce!
Je l'aime de tout coeur! sans restriction, mais y a un truc qui me manque! J'arrive pas à dire quoi! J'ai pas réussi à faire le lien entre le bébé qui bougeait dans mon ventre et ma petite Elisa que je tiens dans mes bras! C'est rude! et ça me fout le cafard souvent!

J'ai besoin de vous! Je sais que vous êtes un super soutien! Alors merci d'avance!

Vaviche, maman d'Elisa (9.3.04)

Hello,
Ben ce que tu viens de raconter me met un peu ds l'ambiance pour demain!
Je dois aller à la maternité et ils vont peut-être me provoquer. J'espère que ça va marcher! J'en ai marre d'attendre, car ça fait depuis le 16 mars qu'ils parlent de provocation, car bébé serait trop gros et finalement j'arrive bientôt au terme et rien ne se passe!
Bon, ben j'espère que demain j'aurai bébé ds les bras, mais bon, je veux pas trop espérer, car ça fait déjà 2fois qu'ils remettent la provocation!
Et sinon, t'es pas trop fatiguée? tu allaites?
Bon, ben bonne journée,

Oups, je viens de me rendre compte que je n'avais pas pû lire la 2ème partie de ton message et qu'apparement tu écrivais surtout pour la déprime post-partum.
Ben, d'après ce que je me souviens(ma première fille à 13 ans), les premiers mois avait été rudes. C'est normal de pas se sentir bien. Déjà tu as la fatigue, les changements hormonaux et l'inquiétude pour bébé. Bref, dans mon souvenir, je me rappelle que je ne me trouvais pas toujours à la hauteur de la situation et que j'avais souvent l'impression d'être "une mauvaise mère", car je m'étais imaginée qu'avec "l'instinct maternel" tout serait facile....
Tu parles, c'est quand même pas si évident. Et c'est rare que dans les livres et à la télé on te montre le côté pas facile d'avoir un bébé. Alors après on a tendance à culpabiliser en se disant qu'on est pas la maman idéale!
Ben, il n'y a pas de maman ideale et c'est pas facile au début, alors rassure-toi, ça va aller mieux avec le temps. Et puis au début on se fait beaucoup de soucis pour ce petit être qui ne peut pas expliquer pourquoi il pleure et où il a mal, alors c'est super angoissant. Il y a de quoi ne pas être en forme!
Bon, ben je te souhaite bon courage et tu verras petit à petit ça va aller de mieux en mieux!
Bisous,

Pour ma part la césarienne c'est bien passée, mais j'avais une mauvaise position sur la table d'opération. Résultat, le coté droit endromi pendant 3 jours, un détail a comparer de toi! c'était dur de donner mon petit pour changer ses couches, lui faire son premier bain... moi j'étais là, comme une idiote à attendre qu'on me le ramène... le pire, c'est la deuxième nuit, il a pleurer non-stop... pas de montée de lait... la sage-femme s'est promenée avec toute la nuit avec lui dans ses bras, entendre son bébé qui pleure dans les corridors dans les bras d'une inconnue, le calvaire. Moi j'ai pleurer comme jamais dans ma vie. je me sentait inutile... pourtant mon petit était la star des sages-femmes elle me disait qu'elle avait pas souvent l'occasion de pouponner autant, mais ça ne m'appaisait pas pour autant...
Très tôt le matin il s'est endormi àprès un repas à l'eau sucrée, la sage-femme est venue me le rapporter et au vu de mon état,elle m'a proposer de me le mettre sur le ventre, calé avec le coussin d'allaitement pour qu'on se retrouve en quelques sorte... ça à été magique,en quelques seconde tout à été effacer, j'ai dormi comme ça,avec mon petit bout pendant un bon mois toutes les nuits...
Pour moi ça a été la solution, je souhaite de tout coeur qu'à nous toutes on t'ai donné le maximum pour que tu y parvienne aussi... Tient nous au courant.

Sardinette