Vous êtes ici

la naissance de Bruno dans l'eau!

voici comme promis;

j'ai eu une belle grossesse et autant que j'ai apprécié tous les mois les uns après les autres, j'avouerai qu'une fois le dernier mois accompli j'en avais plus qu'assez!

J'en étais donc au jour du terme, et notre petit garçon pas du tout décidé à sortir. Et mon gynécologue, quoique un homme charmant, ne semblait pas pressé de mettre un terme à mes douleurs par une 'tite provocation. Donc madame, il y a assez de liquide amniotique, votre pression est bonne et le coeur du bébé va tip top, donc on se voit dans 3 jours.

ce n'était pas 3 jours particulièrement pénibles physiquement, surtout que mon mari avait pris congé pour me soutenir. Mais morallement c'était la grosse déprime et chaque minute, chaque heure était plus longue que la précédente.

j'en étais donc au terme +3, re-bonjour môsieur le docteur. Tout va bien, assez de liquide, bonne pression et le coeur de bébé va bien. OUI! dis-je! mais moi j'en peux plus et je le regarde avec désespoir. Il me dis on va regarder votre col. gentil. Ah! vous êtes à 2cm (je pense bien avec tout ce quej'avais contracté ces temps!) mais encore? bien on pourrais programmer une provocation pour lundi, car ce week end le gentil docteur est en vacances ( il y a bien droit je le comprends) alors on programme pour lundi. puis une 'tite échographie de contrôle plus tard, il fait Oh! mais il est déjà bien engagé votre bébé. Puis ni une ni deux il me fait un toucher du col et un décollement des membranes sans me prévenir que ça fait un 'tit peu mal! bon j'exagère, disons que ça surprends c'est tout! et il appelle la maternité pour donner mon rendez-vous de lundi, tout en précisant que j'allais sûrement venir avant lundi... perplexe je suis...

je rentre un peu déçue, à la maison et vite se préparer pour aller à l'école de mon fils qui a la rencontre parents d'élève à 17 heures (et c'est très important que j'y sois car je veux lui faire plaisir, il a un atelier à présenter sur le vocabulaire.)

j'y suis mais je fais une drôle de tête car j'ai de fortes contractions aux 4-5 minutes... mon mari me dit qu'il doit vite aller à la poste, de retour subito! tu parles! 30 minutes plus tard il revient et me voit pliée sur une chaise avec le sourire. Je lui dis on va vite donner les enfants à garder et on part à la mat. il ne me prend pas tellement au sérieux. Tu vas voir!

Les deux plus grands sont loins, il a faim, moi aussi alors il me fais un steak (miam c'est bon, il est 19hrs.) Après avoir mangé (je suis toujours aux 4 minutes) mes contractions deviennent bien constantes et douloureuses, alors je lui dis: appelle la mat chéri, on va partir. et il me répond, mais non "coeur" c'est sûrement du pré-travail! Non mais! Il a dû voir dans mon regard le sérieux de la situation car il a aussitôt appellé la Maternité pour leur dire qu'on débarquait. Merci môsieur le gentil docteur X pour ce décollement efficace!

Nous sommes arrivé à la maternité d'Yverdon à 21heures, j'en était qu'à 3cm mais en bonne progression. Alice (la merveilleuse sage-femme)me fait couler un bain chaud avec des huiles essentielles (but: accoucher dans l'eau!)

Mon mari fait quelques photos, je suis souriante, détendue et Zen... pour le moment.

Le bébé est la tête en bas mais comme j'ai très mal au dos(bébé a le dos contre le mien) Alice me suggère de me mettre à 4 pattes pour quelques contractions pour que la gravité l'aide à se remettre le dos vers le haut... pas de problème dis-je... Tu parles, c'est pas si facile de se tourner à 4 pattes avec ces violentes contractions. Bon j'y suis, j'y reste. Ah tiens? les conractions sont encore plus fortes à 4 pattes! grrr je respire comme une pro, mais c'est que j'ai un "truc" ;-)

J'ai vu un reportage il y a quelques jours sur les restes d'un dragon retrouvé dans des montagnes autrichiennes, et à la reconstitution d'image de synthèse, on voyait une maman dragon qui soufflait un long jet de flammes lentement de gauche à droite sur les intrus qui voulaient faire du mal à son bébé dragon. Génial! je me transforme en maman dragon! et j'inspire, puis je souffle lentement de gauche à droite et inversement pour chasser la douleur! Pour la concentration, il n'y a rien de mieux qu'une bonne visualisation positive! Bébé s'est retourné, le bain est prêt et la gentille vient de me percer la poche des eaux une fois que j'étais de nouveau sur le dos. Je dois être à 5-6 cm environ.

L'étape du bain. Mesdames, il n'y a rien de plus relaxant, merveilleux, délicieux qu'un bon bain chaud pour se détendre, calmer les muscles endoloris et remettre de la bonne humeur dans une famille dragon! Je me souviens avoir dis: Si toutes les femmes pouvaient ressentir le bien être que je ressent actuellement, plus personne n'accoucherait sur une table d'accouchement!... ou quelquechose dans le genre.

Ben là tout c'est mis à aller très vite! les douleurs sont devenus plus vives (le bain détend, mais n'ôte pas la douleur ça y'a pas de miracle!). Mon mari a juste eu le temps de me faire des photos avec le sourire, que le temps de sourire était fini!
Et à ma surprise d'avoir déjà envie de pousser (7cm) s'est lié la crainte de pousser avec un col si peu ouvert! mais une légère panique (mon mari va sourire en lisant ceci) s'emparre de moi car je n'ose pas pousser de peur que mon col ne soit pas prêt. La merveilleuse Alice vient vite me rassurer. Si vous avez envie de pousser, faut pas vous retenir, faites confiance à votre corps! je n'écoute que sa voix, confiance totale. Elle vérifie mon col, et un léger coup de pouce plus tard, je suis à 10cm! Euréka c'est parti! Puis en 15 minutes tout s'emballe! la moitié de la tête est dehors, je suis épuisée, plus de forces, la gentille Alice (qui sait que je souhaite éviter l'épisiotomie) me dis: Ok je vais couper! QUOI! alors là je retrouve toutes mes forces et la tête sort. Puis la sage femme appelle toute l'équipe car bébé a un tour de cordon et son coeur ne va pas bien... Mon mari qui me tient la main me soutient de ses tendres paroles ( il avait tenté de me lâcher la main plus tôt pour m'éponger le front, et je lui ai répondu: si tu me relâche la main, je te butte!) mais je l'aime mon mari papa dragon! Il faut faire sortir ses petites épaules car le bébé ne va pas bien, je vois dans les yeux de mon mari la panique, mais l'amour aussi. Et là je retrouve ma motivation, et sous le regard surpris de l'équipe médicale, je crie :"je suis une maman dragon!"... hi hi hi ok faut avoir suivi l'histoire!

Puis Bruno est sorti, tout bleu, mou et sans un bruit. on me l'a mis sur mois deux secondes. Deux magnifiques secondes où j'ai pu mettre ma main sur son dos chaud et sentir battre son coeur contre ma paume. Puis vite on me l'a arraché, lancé un vite "désolé monsieur on doit vite couper nous-mêmes le cordon et l'emmener". Puis il n'était plus là... j'ai crié à mon mari "Suis notre bébé!" et il sont tous partis. Je suis restée avec la gentille Alice et une autre sage-femme pour sortir du bain et faire les soins. Je ne suis pas inquiète car, j'ai quand même senti son petit coeur entre mes mains, rien ne peut aller mal...

Mon mari, de son côté vivait un enfer. Ils avaient emmené notre petit bébé dragon dans une salle de réanimation. Ou tout était tenté pour faire monter son APGAR qui était à 4. Mon mari en état de choc vivait la peur réelle d'avoir perdu l'être dont nous avions tant rêvé!

Mais Bruno est quand même un bébé dragon, et quelques minutes plus tard, il pleurait, tout rose, nu dans un linge blanc dans les bras de son papa qui pleurait lui aussi à chaudes larmes en entrant dans la salle d'accouchement.

J'ai légèrement déchiré, mais rien de si éprouvant que mes deux autres épisiotomies. Je ne saurai jamais si c'est grace à l'eau ou au calme et à la concentration d'une maman dragon...

merci à mon mari que j'aime de toute mon âme,
merci pour ta confiance en moi et en nous. Je t'aime.

Other Topics: 

Commentaires

Bravo maman dragon ! Comme quoi quand la confiance est là, tout paraît aller soi... Bonne route à vous tous, loulouetdoudou

Salut Fleurdelys,

Tout d'abord, merci pour tes coordonnées... J'ai tout noté ;-) !

Ensuite, je voulais te féliciter pour ce merveilleux récit concernant la naissance de votre petit Bruno... J'avais l'impression de le vivre à côté de vous ! C'est si bien raconté !!!!

Ton histoire me touche beaucoup, car moi, j'ai accouché deux fois à Yverdon et je n'ai jamais réussi à aller dans la baignoire !... Et je n'ai que des regrets, car même si pour ma fille, ça n'aurait pas été possible (j'étais sous péridurale), pour notre petit Téo, j'aurais pu essayer !

Bon, il faut dire que Téo est arrivé très vite (moins d'1h30 après l'arrivée à l'hôpital) et j'étais déjà dilatée de 5 cm ! En plus, je m'en veux beaucoup, car pour chaque accouchement que j'ai eu à vivre, je me laissais trop envahir par les douleurs des contractions...

Bref, bravo encore pour cette belle épopée et bonne continuation avec ta grande famille !...

Angeles, maman d'Emilie (novembre 99) et Téo (mai 2002)

Angeles, maman d'Emilie (novembre 99), Téo (mai 2002) et d'un petit ange parti au ciel début mars 2007.

Site web de traductions : Agence de traductions français/espagnol

Quel souffle !

J'avais fait de l'aquagym pour me préparer à l'accouchement et on s'était exercées à souffler sur une balle de ping-pong. C'était le souffle dauphin, tout doux, tout doux. Il semble que le souffle dragon soit plus efficace et surtout plus représentatif du cataclisme que représente un accouchement ;)

Merci, mille fois merci de cette histoire magnifique. J'ai revécu grâce à vous l'attente interminable, la sage-femme salvatrice, le mari inquiet, le bébé qui fait un tour par l'arrière salle pour reprendre des couleurs... Et je vrombis de plaisir en lisant l'issue heureuse de ton histoire !

Et l'allaitement ? As-tu pu éteindre le feu qui brûlait la gorge de ton vaillant Bruno après tous ces cris ?

Encore félicitations. Pour tes créations de chair et d'esprit aussi !

DauphinQuiRit

DauphinQuiRit

Ben dis donc maman dragon... tu m aurai presque mis une ptite larme à l'oeil... ! Quelle belle histoire ! Je vous souhaite tout plein de bonheur dans la famille des gentils dragons :-)

Bonjour chère Maman Dragon!

Quelle surprise cela a été de vous lire...

Par un heureux concours de circonstances (téléphone sur le bip de garde, brève discussion sur les cours de préparation à la naissance dans l'eau...), j'ai appris par une future maman que l'on parlait de moi sur un site internet!

Eh oui, je suis bien Alice, la sage-femme qui vous a acompagnée pour la naissance de Bruno!

Je m'en souviens comme si c'était hier de cette naissance magnifique!

Je vous remercie pour votre témoignage touchant, car finalement, nous n'avons que trop peu de feed-back du vécu des mamans durant leur accouchement, le séjour à la maternité devient si court...que nous n'avons plus le temps de partager et de parler!

Ainsi, je suis très heureuse de vous lire...et souhaite à toute la famille dragon un chemin de vie plein de bonheur!

Avec toute ma reconnaissance,

Alice

ouaou je viens de lire ce récit génial!!! il faut dire que je n'en lis jamais!!! excellent scénario j'ai envie de dire j'ai l'impression d'avoir vu un film, j'ai ris (je suis une maman dragon) j'ai eu les larmes aux yeux (mon mari vivait un cauchemard!!) incroyable et génial! encore bravo pour cette belle aventure et pour le courage (que je n'ai pas eu) d'accoucher sans péridurale. et pour y avoir eu droit, heureusement tu n'as pas été provoqué, c'est tellement douloureux...

Woww ton récit est super émouvant!! Félicitations à la petite famille de dragons! Merci d'avoir partagé celà avec nous!calendrier grossesse

Notre petite fille Angelina est née le 21 août 2009 à 0h08


<