Vous êtes ici

Mon accouchement

La naissance de mon amour Diana :

Voilà il y a une semaine ma puce posait sur notre monde son premier regard… .Ca me donne envie de mettre par écrit ce que j’ai vécu !Avant peut-être d’en oublier des détails…

Mon terme était fixé au dimanche 19 février 2006 mais bébé ne semblait pas pressée du tout au contraire de maman…Physiquement j’étais en forme mais j’avais trop hâte de vivre le grand moment et de tenir mon ange contre moi !
Mon gynéco m’annonçait depuis longtemps un gros bébé, plus de 4 kilos à terme. Il m’a d’ailleurs même demandé d’accepter une provocation le jour du terme. J’ai refusé ! On a coupé la poire en deux et décidé d’attendre jusqu’au 25 pour la provocation. J’étais bien sûr un peu déçue car arrivé le 24 au soir je n’avais toujours aucune contraction. Je voulais tellement que les choses se déclenchent naturellement. J’ai d’ailleurs eu une longue conversation avec ma fille, je lui ai même lu un livre d’image qui parle d’une maman kangourou qui aimerait que son petit quitte sa poche car il devient trop lourd à porter…

Il est 5h30 le matin du 25 février 2006 et là je me demande si ces premières contractions je les rêves à force de les avoir souhaitées ??? Et non elles sont bien là. Vers 6h30 je prends un bain elles ne disparaissent pas, elles s’intensifient. Vers 9h plus rien, plus une seule contractions, déçue je me rend à l’hôpital comme prévu pour la provocation. C’était sûrement un faux travail… Snif !
Arrivée à la maternité la sage femme me fait un toucher et au comble de joie je suis déjà dilater à 4. La nature est tellement bien faite que j’échappe à la provocation !!!Suis trop heureuse ! Je supporte bien les contractions, je respire bien, tout se passe bien ! Vers midi je suis à 6, avec mon chéri on dîne dans la salle d’accouchement. Moi qui croyait qu’on avait pas le droit de boire et de manger !
En début d’après midi les contractions commencent à se faire vraiment sentir, on m’installe sur un ballon et je me balance, ça fait du bien ! Je suis toute rouge au visage, ce sont les endorphines qui me soulage un peu. Je suis positive car ça avance régulièrement, vers 15h je suis à 8. Super les derniers cm vont être assez rapide normalement !
Une fois à 8 je commence vraiment à sentir les contractions mais également une douleur sur les fesses. La sage m’explique que le travail ne se fait plus on est bloqué là est moi j’ai trop mal. Je demande la péridurale car je commence à perdre un peu les pédales. L’anesthésiste arrive assez vite mais la péridurale ne fait son effet que d’un côté. Du coup on m’en remets une dose…Toujours rien….On m’injecte un autre cocktail et là enfin je souffle. Mais bien sûr vu la dose de cheval que l’on m’a injecter je ne peux plus bouger et je panique à l’idée de devoir pousser pour sortir bébé. Heureusement la poussée c’est pas pour tout de suite car bébé n’est pas descendu. On m’avait parlé de la douleurs des contractions mais la douleur au fesses…je m’y attendais pas !
Quand bébé est à la sortie je sens à nouveau mes jambes et je pousse tellement bien (d’après le gynéco qui me coatch, 3 poussées par contraction) que l’amour de ma vie pointe très vite le bout de son nez ou plutôt de ses cheveux. On me demande si je veux un miroir mais je refuse en disant au gynéco : « Si je regarde, je vais pleurer et j’arriverai plus à pousser ».
A 18h37 ma puce pointe le bout de son nez toute perdue mais en pleine forme. Autant dire que je la voyais pas bien car je pleurais trop.
Voilà la naissance de Diana Lucie notre rayon de soleil de 51 cm et 3kg660 !

Other Topics: 

Commentaires

Merci Nadja pour ce joli récit! Et félicitations pour la naissance de ta puce. Je vous souhaite beaucoup de bonheur tous les trois!
A mon avis, ce n'est pas seulement la nature qui est bien faite, je pense que tu avais réussi à convaincre ta puce de se "bouger" et de venir vous rejoindre. La même histoire est arrivée à une de mes amies! Ces bébés nous surprendront toujours!

Bises

Lany

Lilypie Baby Ticker

Lilypie Kids Birthday tickers

Lilypie Fourth Birthday tickers