Vous êtes ici

J'ai besoin de vos conseils, comment réagir

Je ne sais pas à qui me confier, je suis triste ce soir...

Mon mari (récent mariage) avec qui j'ai un petit garçon de 15 mois, a 4 enfants d'un précédent mariage.

Depuis le départ, je me suis toujours bien entendue avec eux et j'ai toujours bien été acceptée. Nous nous entendions bien et faisions pleins d'activités ensemble, je les aidais dans leur vie lorsqu'ils en avaient besoin, etc. Tout allait bien.

Je faisais toujours en sorte que les enfants passent avant moi, et après même avant notre fils. Mon mari était toujours disponible à toute heure pour ses 4 enfants. On faisait tout pour eux et pour qu'ils se sentent bien. On les soutenaient, on les écoutait, on se libérait.

Dans un premier temps, je pense que leur maman croyait sûrement que ma relation avec son ex-mari n'allait pas durer. Mais lorsqu'elle a compris que c'était sérieux : enfant, mariage, elle a commencé à "monter" ses enfants contre nous. A médire à notre sujet, etc. Je le sais pas un autre membre de la famille (son frère).

Je précise que c'est son ex-femme qui est allé voir un avocat dans son dos pour demander des mesures protectrices. Il a reçu un courrier dans la boîte d'un avocat avec une convention à signer lui laissant deux mois pour partir de la maison, après 22 ans de mariage. Mon mari ne souhaitait pas divorcer. Cela lui a mis un coup. Mais c'est la décision de son ex-femme cette séparation.

Lorsque j'ai rencontré mon mari il était au fond du trou, triste, presque dépressif ! Mais c'est vrai que notre relation a été géniale dès le départ et il s'est ensuite très vite remis de cette rupture. Nous sommes très amoureux. Même la plus petite des filles a dit à sa maman "que papa était très heureux et très amoureux et que c'était trop chou". Donc l'ex l'a pas très bien pris, ce qui est normal, mais on ne peut pas anticiper ce que les enfants vont raconter ...

L'ex-femme ne refait pas sa vie et je pense qu'elle est aigrie. Pourtant on a toujours essayé de maintenir un contact normal avec elle. Bonjour - au revoir. Pour ma part elle n'a jamais voulu me dire même bonjour, mais je ne me suis pas offusqué et j'ai continué malgré tout à dire merci, bonjour et au revoir. Car devant les enfants je trouvais important de rester poli et montrer l'exemple.

Les enfants ont adoré leur petit frère et ont eu un contact durant les huit premiers mois de sa vie. Mais dès février dernier ils ont été montés par leur maman contre moi et contre nous (leur papa et notre fils).

Mon mari n'a plus vu ses enfants depuis février dernier. Il est triste et â toujours essayé de maintenir un lien par SMS malgré que certains de répondaient pas.

On les a invités pour Noël. Ils ne "peuvent " pas venir. Mais ont demandé à mon mari d'aller juste les 5 au restaurant le 27 décembre. Pour ne pas venir chez nous et pour que moi et notre fils de soyons pas là.

Cela me blesse et me fait très mal !

Gentille et compréhensive, j'aimerais que mon mari voit ses enfants (car depuis février dernier il est triste et en souffre beaucoup). Donc je le pousse à "entrer dans leur jeu". Mais est-ce la bonne solution ?

Faut-il entrer dans leur jeu ?

Ou doit-on rester ferme et dire que Noël c'est pas juste un restaurant et recevoir des cadeaux, mais que c'est un esprit chaleureux, familial, le sapin. Et mon mari dire qu'il ne va pas faire comme ils veulent : restaurant et sans nous (mon fils et moi).

Car j'ai peur que si on commence à entrer dans ce jeu, on ne s'en sortira pas... Ils magouilleront toujours pour me mettre à part. Même si c'est difficile, il faut qu'ils acceptent que je ferai, par intermédiaire, toujours partie de leur vie dorénavant. Cela fait 4 ans que les parents sont séparés et une année divorcés.

Je pleure et suis triste.

Pourtant je veux que mon mari voit ses enfants, je les ai toujours faut passer en premier.

Mais maintenant on est mariés, on est aussi sa famille et cela m'attriste.

Voilà j'avais besoin de parler car je pleure tout le temps.

Je ne sais pas quel âge ont ses enfants mais je crois que ce serai bien qu il accepte ce repas, non pour fêter sans vous, mais pour profiter d être seul avec les 4, dans un lieu public pour leur dire ce qu il a sur le cœur !
Les seuls fois où mon papa m a touché c est quand il a parlé avec son cœur !

Je suis aussi d'accord avec Chaise. Cela lui permetrait de les revoir, de les avoir face à face et pouvoir parler. S'ils sont "manipulés" par leur mère, de le voir seul, leur permettra de l'entendre et de ne pas se braquer sur toi et leur demi-frère. Je crois que la priorité pour le moment est de renouer le dialogue entre le père et ses enfants. Ca va te demander de la patience, mais ca va débloquer petit àpetit la supposition.

"Avant, j'étais une mère parfaite. Mais ça c'était avant d'avoir des enfants." Serial mother ☺

Je suis convaincue que le temps fait bien les choses. Ce qui est dur pour moi psychologiquement est que nous avons toujours fêté Noël, Pâques et les anniversaires ensemble. C'est une régression. Mais j'ai toujours su rester à ma place, même en retrait. Parfois je préparais le repas puis je sortais pour les laisser entre eux. Je n'ai jamais été envahissante et ne me suis jamais imposée. Avec le bébé c'est plus compliqué si je dois sortir le soir....

Moi je l'encourage à y aller à ce souper !

Mais le restaurant n'est pas sa conception de fêter Noël. Il a l'impression d'être juste là pour payer et offrir des cadeaux.

Mais c'est important qu'ils se voient!

doublon

Mais 25,23,17 et 12 ans

Et si ton mari écrivait une lettre à ses enfants en leur disant ce qu'il a sur le cœur et à quel point il leur manquent ?
Parfois par écrit les mots ont plus de poids . Puis ça pourrait permettre de mettre les choses à plat . Éviter de rentrer dans un cycle infernal ...

Eêtre bien j'y ai pensé ! Mais je crois qu'il va y aller à ce souper. On va mettre de l'argent de côté pour qu'il puisse leur payer le restaurant. C'est important ! J'espère juste que tellement heureux tellement ému il arrive quand même leur parler un peu de cette situation. Comme on a comme règle d'or de ne jamais critiquer ni juger leur maman, qu'il arrive quand même dire quelques chose pour se défendre mais je pense qu'il le fera pas. Comme lui a dit le juge "c'est un bon type" et il faut arrêter de l'être

D'après ce que tu dis, il y a un jugement de divorce. Ce jugement doit régler le droit de visite. À partir de là, son es-femme doit s'y conformer.

Dans un premier temps, je suggérerais que ton mari voit un avocat pour que ce dernier écrive à l'ex femme pour lui rappeler ses obligations. Si ça ne suffit pas, il faudra songer à saisir la justice. Je sais que la méthode peut paraître un peu sèche, mais apparemment, vous avez à faire à une mauvaise coucheuse, et au bout d'un moment, il n'y a plus que ça qui fasse effet....

auprès de l'APEA pour l'application du droit de visite. Il est tombé sur un juge sympa. Son ex a fait écrire son avocat et bien évidemment mon mari est le pire des papas et les enfants veulent pas le voir :)

Le juge â bien compris la situation. Au vu de leurs âges, seule la petite dernière pourrait venir. Mais comme â dit le juge si c'est pour qu'elle soit montée contre nous avant de venir et qu'elle fasse la geule tout le week-end c'est pas la peine ! Il lui a dit qu'il devait préserver sa nouvelle famille.

Par contre si la situation ne s'améliore pas d'ici une année lorsque l'avant-dernière aura 18 ans, avec la lettre en sa possession, lui permettra de cesser de payer la contribution d'entretien il y a assez d'éléments. Le papa n'est pas un tiroir-caisse et il faut entretenir un rapport suivi avec le parent à qui on réclame de l'argent.

Le problème est l'argent ! La grand-mère maternelle qui vit avec eux est multimillionnaire. C'est elle qui décide de tout. C'est elle qui a décidé du divorce. Elle a dit à sa fille à la naissance de la dernière, "maintenant il t'a fait quatre gamins tu peux le foutre dehors". Cela a pris du temps mais c'est bien ce qu'elle a fait. Elle est héritière unique elle voudrait pas être réduite... la grand-mère a promis un million à chacun des enfants, cela fausse un peu les rapports...

Nous on a de loin pas cet argent! Et on ne cherche pas à les acheter, on reste nous-mêmes !

Je suis abasourdie par ce que tu dis ;-(
Ce que les gens peuvent être pourris quand il y a du fric à n'en plus pouvoir.
Apparemment l'ex est sous l'emprise de sa mère...

Complètement sous son emprise. Elle n'arrive pas à se libérer de ce lien, pourtant elle a 52 ans !

Mais l'argent pour certaines personnes c'est essentiel. Elle préfère se laisser dicter sa vie et supporter sa mère chez elle (alors que parfois cela lui pèse) plutôt que de refaire sa vie comme elle l'entend et en mettant sa maman de côté.

Du coup, je pense qu'au fond elle est pas heureuse de sa situation, elle est frustrée. Ce n'est pas mes affaires, mais je trouve cela triste pour elle.

C'est une question de mentalité. Pour ma part, j'aurais préféré avoir pris le risque d'avoir moins d'argent (car elle ne peut pas la déshérité de tout manière, au pire elle peut être réduite à sa réserve légale) et je l'aurais fichu dehors de chez moi et je mènerais ma vie comme je l'entends ! Mais c'est moi !

J'ai juste envie de dire à toi de prendre le recul nécessaire quant à cette situation. J'imagine à quelle point elle te fais mal, à juste titre mais malheureusement ne te concerne pas. Il faut te protéger, t'occuper de ta famille et laisser ton mari gérer cette situation. Ayant vécu en famille recomposée, je te parle d'expérience... mais je sais à quel point c'est difficile et rageant.. courage!

Maman solo de 4 magnifiques enfants de 2008, 2010, 2012, 2014.

Je pense comme Ezal sans avoir son expérience. Ces enfants sont assez grands donc laisse le papa gérer tout ça. Je comprends que vous souffriez mais dans ce genre de cas les enfants sont vite manipulés, malheureusement....courage!

************************************
Il vaut mieux vivre ses rêves....que de rêver sa vie!!
***********************************
Heureuse maman de 3 adorables coquins d'amour!

Mon futur ex mari avait déjà deux enfants de deux femmes différentes quand je l'ai épousé, nous avons eu deux enfants ensemble, je suis séparée de lui depuis maintenant un peu plus d'une année, attendant le divorce, je sais à quel point tout cela est compliqué, mais personnellement quelque chose m'interpelle...

Dans le cas présent, à part la petite dernière on ne peut plus les appeler des enfants !! Deux sont clairement adultes à 25 et 23 ans, le 3e à quand même 17 ans... La dernière par contre c'est différent...

Dans le cas de mon mari sa première ex avait monté leur fils contre lui, racontant tout un tas de méchanceté et de mensonges... Pourtant à même pas 15 ans il avait déjà ouvert en partie les yeux... il a beaucoup souffert parce que ça a été dure de démêler le vrai du faux mais il s'est fait sa propre opinion et a vu que tout n'était pas blanc ou noir. Il a beaucoup souffert de l'attitude de sa mère et de l'absence de son père (distance) aujourd'hui qu'il vit chez lui il semble enfin en bon terme et avec les deux.

A 25, 23 et 17 ans je me demande pourquoi vous êtes focalisés sur la mère... et pourquoi leur papa n'a pas clairement une discussion avec eux... Comme tu dis payer un repas de Noël et des cadeaux... au final ça va servir à quoi ? A ce que la mère conteste la demande d'arrêt de paiement de la pension en disant au juge "vous voyez ils entretiennent un lien avec le papa", si comme tu le dis tu n'es même pas sûr que le papa arrive à en discuter....

Comme conseillé plus haut éventuellement écrire...

4 ans depuis la séparation donc les enfants avaient déjà 21, 19, et 13 ans au moment de la séparation (je ne considère pas la plus petite qui doit simplement être victime du mouvement général vu qu'ils sont tous chez la maman et qu'elle serait seule à devoir aller chez son papa).

Peut-être ses enfants n'ont-ils tout simplement pas envie d'avoir sous les yeux ce qu'ils sont perdu ? peut-être aimeraient-il entretenir une relation personnelle rien qu'avec leur papa, faire des choses avec lui, sans qu'une "ambiance familiale" soit recréée ?

Comment c'est fait l'arrêt des visites pour la plus jeune ? En même temps que les grands ? A-t-elle essayer de venir seule quelques fois ? Personnellement j'aurais demander au moins qu'elle essaie quelques temps, peut-être aurait-elle changé d'avis... C'est sur que si pendant 6 ans elle doit tirer la tronche ça ne le fait pas mais essayer quelques mois pour voir s'il y a possibilité de créer un lien personnel nouveau avec son père ça aurait été la moindre des choses je trouve.

Concernant la fortune familiale de son ex... qui dit que l'argent est la cause de tout ? Son ex le crie sur les toit on s'est l'opinion de ton cher et tendre ? Car il est facile de juger sur un seul son de cloche mais le passé m'a appris que tous les tords sont rarement du même côté... que oui c'est pas ton homme qui a voulu la séparation mais ça ne veut non plus pas dire que tout vient de son ex...

Désolée pour ce message pas très encourageant... mais je trouve qu'il n'y a rien de pire que de se conforter dans ses histoires alors même qu'il est impossible de savoir toute la vérité sur cette affaire (ni pour toi, ni pour ses enfants, ni même pour ton homme lui même car chacun à sa façon de vivre les choses et de s'en souvenir)

Pour vos sages avis. Hier soir j'étais hyper mal, le cœur brisé, j'arrivais pas à réfléchir

Des enfants (à part la petite dernière) j'attendrais qu'ils réfléchissent.

Ils sont plus qu'assez grands pour se forger leur propre opinion.

C'est à ton mari de s'affirmer avec eux, de les prendre entre 4 yeux - au resto pourquoi pas mais hors ambiance Noël - et de s'expliquer

Il y aura peut-être un clash ou pas... mais ce n'est pas à de jeunes adultes d'imposer leur états d'âme à leur père.
Dans le cas contraire, je doute fort que leur père refuse de rencontrer leur copain/copine

Bon courage, c'est moche ce genre d'histoires

ma princesse est née en janvier 2009

Ses grands-freres ont 21, 26 et 29 ans

Je pense que ton mari, s'il veut voir ses enfants et avoir une chance de s'expliquer, peut les inviter au restaurant. A lui de choisir le restaurant, à la limite pas trop loin de chez vous, et peux proposer, après le repas, d'aller chercher les cadeaux qu'il a pour eux (s'il veut en faire) à la maison, afin que tu puisses aussi leur souhaiter une bonne et heureuse année. Ou alors, d'aller prendre le dessert chez vous, et tu prépares un dessert que vous pourrez prendre tous ensemble.

Tu dis aussi "Ce qui est dur pour moi psychologiquement est que nous avons toujours fêté Noël, Pâques et les anniversaires ensemble." Maintenant, tu as ton fils et ton mari, profite de créer un rituel entre vous, une nouvelle famille.

Courage à tous les deux.

* * * * * * * * * *
Allez faire un petit tour sur mon blog :
http://lecoindesbonnesaffaires.blog4ever.com/blog/index-208848.html

Oui je pense qu'il faut qu'il les invite au restaurant, comme ils l'ont demandé. Mais je crois que pour cette fois, je ne vais pas intervenir du tout, ni les voir.

Je vais laisser mon mari les rencontrer, passer un moment avec eux, leur parler (voir ce qu'il arrive leur dire ou pas). Je crains qu'il soit tellement content, tellement ému qu'il n'osera pas leur faire trop de remarque pour pas qu'ils se braquent ...

Mais éventuellement dans une deuxième temps leur écrire une lettre où il leur dit ce qu'il pense de la situation et de leur comportement. Que cela le blesse.

Ils ont aussi des grands-parents (les parents de mon mari) qui depuis la séparation ne les voit quasi plus (en quatre ans s'ils les ont vu des 2 fois c'est un miracle). C'est mal fait pour eux aussi.

Pour les cadeaux ils sont là, mais pour être respecté et pouvoir les voir c'est autre chose. Cela me fait mal au coeur pour eux aussi. Ils sont âgé, le grand-papa a 84 ans.

Je trouve que les idées des copinautes sont bonnes. Pour moi l essentiel est de maintenir le contact. Mais je dois que je suis surprise que des adultes de 23 -25 n arrivent pas à se faire leur propre opinion de la situation.

En fait, d'une part les deux grands sont aux études et vivent avec leur maman et accessoirement leur grand-mère qui a beaucoup d'argent (et qui n'hésite pas à jouer la dessus).

C'est agréable pour eux de pouvoir étudier sans avoir de petit job à côté, de recevoir l'argent qu'ils veulent pour s'acheter des trucs, partir en vacances (alors que les autres enfants aux études travaillent) et en première classe (excusez du peu), etc. Tu vois tout est biaisé ... La grand-maman les tient avec son argent.

Elle leur a sûrement dit que l'on était des c.. et pleins d'autres "gentilles" choses et demandé de ne pas nous voir et de se comporter comme cela. Tu sais, une partie des jeunes de nos jours, ne sont plus dans la même réalité que nous l'étions, et l'argent facile leur monte la tête.

Ce qui est dommage c'est que ces deux grands garçOns ont eu de la peine à trouver ce qu'ils voulaient faire de leur vie, n'ont pas confiance en eux, etc. ils ont des problèmes d'identité et de personnalité. Les deux sont célibataires et la rupture de l'un d'eux si j'ai bien compris est en raison de la mère et la grand-mère et pour l'autre car il était "immature". Cela me rend triste, car ils vont avoir de la peine dans la vie à être heureux malheureusement. Car l'argent c'est bien mais cela n'apporte pas tout (c'est mon opinion).

Mais va leur faire comprendre. Je leur ai déjà dit, puisque la grand.mère leur a promis un million chacun à son décès, qu'avec un million on ne vit pas toute une vie. C'est beaucoup, mais c'est relatif, l'argent part vite !
En plus je suis convaincue qu'il n'y a pas de testament en ce sens et que la seule héritière sera sa fille (leur maman)... et qu'elle les mène en bateau ...

Et faut pas rêver, la pression que la grand-mère exerce sur sa vie actuellement, la mère quand elle aura hérité l'exercera sur ses enfants. S'ils veulent toucher de l'argent ils devront faire comme elle décide ... c'est un engrenage sans fin ...

J'espère que sur 4 il y en aura quand même un qui arrivera à se "sauver" et faire ce qu'il veut de sa vie, sans tenir compte de l'argent promis et laissé miroité.

Car aucune belle-fille, ni beau-fils n'acceptera une belle-mère comme cela omniprésente.

C est vraiment compliqué... essaie de te protéger un max...

Merci pour ton sympathique message Celi01. Je vais faire attention à moi et à mon fils. J'essaie de le protéger un maximum !