Vous êtes ici

Mon enfant de 3 ans m'a tapé

Je vous écris le coeur un peu lourd ....

Mon enfant de bientôt 3 ans est un enfant relativement calme obéissant et on pourrait dire adorable 90% du temps. Il écoute bien comprend quand on lui dit non et lui explique les raisons etc. Donc assez facile à vivre.

Ce matin il m'a tapé au visage. Je suis dévastée .. le mot est un peu fort peut être mais je suis surprise et vexée et j'ai l'impression que j'ai pas reconnu mon enfant ..

Je trouve ma réaction mes sentiments mi puéril mi enfantin. J'ai un peu honte de ressentir ça mais j'arrive pas à surmonter

J'essaie de lui trouver des excuses. Mes enfants se couchent tôt et la y a eu les 4 repas de noël avec des journée à longues sans sieste et 2 couchers à 23h et minuit
Je pense que l'accumulation n'est pas étrangère... mais ...

Je sentais depuis ce matin qu il était très fatigué et embetait beaucoup son cadet pour rien. Partageait pas etc. Ce qu il fait parfois tous les tremblements de terre mais jusqu'alors jamais il ne s était tourné violemment vers moi. Alors c'est pas que je préfère qu'il embête les autres plutôt que moi mais la c'est un comportement intolérable.

Ce qui m embête aussi c'est que mon mari a donné son ok hier à son parrain pour qu il aille aujourd'hui chez eux et au moment où il m'a tapé son parrain arrivait et je n'ai pas pu réagir et lui faire prendre conscience de son acte comme j'aurais voulu le faire. J'ai merdé sur ce coup et je me sens pas bien ...

Purée le pavé ... pourquoi je ressens tout ça ... merci de m'avoir lue

Alors on va peut être me dire que je suis une maman décalée. .. mais la seule fois où l'une de mes enfants m'a tapée (ma fille vers le même âge) je suis allée dans ma chambre tranquillement, j'ai fermé ma porte à clé et je l'ai laissé toute bête seule dans le couloir penaud. J'étais aussi en colère mais ai réussi à me contenir.
Elle a visiblement tout de suite réalisé car à pleuré longuement. Ensuite je l'ai ignorée et suis allée à la cave chercher du matériel de bricolage. Nous avons ensuite tranquillement discuté de pourquoi on ne tape pas ("je n'ai pas apprécié que tu me.tape" "je me suis sentie ...") puis ensemble nous avons bricolé un punching-ball : 1 vielle housse de coussin et des feutres à tissu IKEA nous avons dessiné un monstre très très moche (en fait il est super mignon :--)))...
Et avons conclu un pacte : des qu'elle a envie de taper, elle doit taper le punching-ball...
Elle a maintenant 6 ans et plus une seule fois elle a tapé... quelques fois je vois qu'elle veut s'en prendre à ses frère/soeur et je lui demande si elle veut le.punching-ball, ce qui la fait rigoler et elle comprend tout de suite!
Je suis pas psychologie, mais persuadée que montrer sa colère, tristesse, voire avoir un comportement digne de ...3 ans, n'aide pas à faire comprendre. Pour moi "punir de..
" (sortie...) n'aide pas non plus (quel est le lien dans sa tête de 3 ans entre donner un coup avec sa main et ne pas aller chez tonton trucmuche? )
Jusqu'a présent j'ai toujours pu éluder de telles situations avec des solutions un peu hors normes (je reviens ici quand ils seront ados ça va peut être chauffer, mdr!)

...ton idée et je vais peut-être m'y mettre.
Ma fille fait en effet souvent "semblant" de taper. (Elle ne va en général pas au bout de son geste car elle sait qu'elle ne doit pas le faire).
Du côté de l'enfant, je pense qu'il y a cette frustration/colère légitime, et je pensais qu'à cet âge on pouvait difficilement exiger de leur part de ne jamais taper. (Alors même qu'en tant qu'adulte je reconnais qu'il est parfois extrêmement difficile pour moi de ne pas rentrer dans une pulsion de violence physique). Mais je n'ai pas vraiment discuté avec ma fille d'alternatives possibles (comme le truc du punching ball).
Du côté de l'adulte, je trouve normal d'être "choquée" par un tel geste, et de rester sans voix. En effet, il s'agit d'une aggression physique, et pour ma part une aggression a souvent le même résultat: je suis pétrifiée et par la suite très en colère, ce qui me paraît tout à fait normal. Par contre je n'essaie pas de cacher mes sentiments. Pour moi, un adulte a autant le droit qu'un enfant de ressentir colère, frustration, tristesse... Par contre, on acquiert des moyens pour les gérer sans montrer de la violence à l'égard des autres (ou dans la plupart des cas...).
Par contre, j'essaie de ne pas faire "comme si de rien n'était", et si on est seules, je la laisse effectivement souvent se calmer tout seule (c'est très difficile car à la colère s'ajoute la frustration de voir maman partir, et ensuite la culpabilité..... et peut-être l'impuissance de ne pas savoir comment faire autrement). En général on en rediscute une fois que c'est plus calme: comment on s'est senties, pourquoi taper/ne pas taper, ...
Mais je recherche encore vraiment un "truc" pour faire passer la colère sans la "manger", plutôt en ayant la possibilité de l'extérioriser. A dire vrai, je ne suis pas sûre moi-même d'avoir trouvé ce moyen (en tout cas pas consciemment).

Je vais donc peut-être mettre ça en place pour le bénéfice conjoint des enfants et des parents :)
Merci pour cette idée

Je comprends sa réaction... la fatigue peut parfois nous faire faire des choses "impulsivement".
Je comprends également ta réaction (normale).
Je pense que ce serait bénéfique pour vous d'en rediscuter, pas pour établir des règles ou des interdictions, mais plutôt pour laisser sortir ce que vous avez ressenti lorsque cela s'est passé. Il est important que lui comprenne comment tu t'es sentie, et que le geste qu'il a eu n'est pas anodin pour toi. Que cela a été très difficile à vivre de ton côté.
Il pourrait alors également exprimer son ressenti, peut-être était-il triste (culpabilité??) de ce qu'il a fait, mais ne savait pas comment réagir autrement?
Pour ma part, je lui dirais que c'est normal de ressentir ce qu'il a ressenti, mais qu'il faudrait qu'il apprenne à gérer cela différemment (si tu peux lui offrir des pistes c'est important j'ai l'impression) si c'est possible.

enfaite tu connais deja la réponse de pourquoi il a fait ça....du haut de ses 3 ans c'est ça le moyen qu'il a eu de te dire "j'en peux plus, c'est trop pour moi"....cest claire que c'est pas très glamour mais parcontre tout à fait de son âge. maintenant ton role c'est d'une part lui communiquer ton ressenti, parcontre c'est un peu tard quelques heures après je pense, parce que ca sera plus que de la théorie ....et d'autre part regarder avec lui quel autre moyen il a pour te dire quand il en a marre...tout en lui accordant un temps d'apprentissage quand-même. l'objectif étant qu'il apprenne quelque chose pour sa vie et non pas qu'il ne te tape plus jamais parce qu'il a peur d'être grondé ou puni.

mais si cela te cause autant d'émotion peut-être ça vaut la peine de mettre ton regard plus sur toi et tes sentiments, pourquoi cela te blessa autant. tu pourra surement en déduire encore d'autre pistes pour accompagner ton fils

Merci à toutes vous êtes magique!!!!

Rula: tu fais quoi comme job ? Tes propos sont souvent si... précis parlant aidant

merci, enfait je pense pas que cest mon job qui m'aide pour ça, meme si je suis dans léducation et lenseignement...cest plutôt la vie avec mon enfant qui fait penser ainsi