Maison de naissance - besoin de témoignages

Bonjour!
J'accouche au mois de mai (ou juin si bébé désire attendre un petit peu plus), et je suis de plus en plus intéressée par un accouchement physiologique et répondant à mes attentes et surtout mes besoins.

Quand j'en parle, de plus en plus de mamans me conseillent de me tourner vers les maisons de naissance.
Je recherche donc des témoignages, pourquoi avoir fait ce choix? Était-ce pour votre premier accouchement ou le(s) suivant(s)? Ou avez-vous accoucher (je vis dans le canton de Vaud)?

Je vous remercie d'avance pour votre aide, j'espère que je trouverai une alternative qui me plaira entre ma peur de vivre un accouchement "dirigé" par une sage-femme inconnue et ma crainte d'avoir des complications.

J'ai accouché de mon premier à la maison de naissance Les Cigognes à Vicques dans le Jura. Tout le monde me prenait pour une folle. Un premier ? Mais tu n'arriveras jamais à gérer la douleur ! Tu n'y arriveras jamais, il te faut la péridurale. Même mon gynéco m'a fait la morale à tel point que j'ai rapidement coupé les ponts avec lui...

J'ai une peur bleu des hôpitaux... J'y suis toujours allé pour des mauvaises nouvelles. J'y suis allé aussi pour mes fausses couche.. C'est un endroit qui me stress et m'angoisse. J'ai souvent les larmes qui montent et je tremble. Du coup je ne voyais pas comment je pouvais accoucher dans de bonnes conditions sachant que me rendre à l'hôpital me faisait plus peur que d'accoucher... J'avais aussi peur qu'on ne respect pas mes choix, qu'on me force à certains actes médicaux que je n'ai pas demandé (c'est la peur qui parle). Bref, c'était exclu pour moi. Bien entendu, si la grossesse ne se passait pas bien et que je n'avais pas le choix de me rendre à l'hôpital je n'aurai pas fait d'histoire et y serait allé.

Quand j'ai visité la maison de naissance, je m'y sentais comme à la maison en plus j'y suis allé plusieurs fois durant la grossesse (lors des contrôles de fin de grossesse et des cours de préparation à l'accouchement). Il y régnait une ambiance sereine, chaleureuse, cocooning.

Tout l'inverse de l'hôpital. J'ai dû aller remplir mon dossier même si je souhaitais accoucher en maison de naissance, c'est au cas où je changeais d'avis au dernier moment ou autre problème. J'ai visiter la salle d'accouchement... Bein ça fait vraiment pas envie... A Delémont, ils ont une salle nature. C'est vraiment sympa de leur part d'avoir fait l'effort. Mais je ne me voyais pas accoucher là.

A la maison de naissance, j'ai pu prendre un bain, manger et boire durant le travail. On a respecté le faite que je changeais de position toutes les 5 minutes. J'étais libre de mes mouvements, de hurler, de jurer. J'ai eu un accouchement rapide et je pense que le fait que j'étais à la maison de naissance et pas à l'hôpital m'a beaucoup aidé. Il n'y avait que moi, mon mari et la sage-femme que je connaissais bien vu que c'est elle qui faisait les cours et les contrôles. J'avais une totale confiance en elle. Une autre sage-femme est arrivée 1h avant que bébé arrive. Bon par contre je vais pas te mentir, j'ai souffert et j'ai réclamé qu'on me transfert à l'hôpital pour une péridurale. Mais finalement je suis allé au bout. J'ai quand même fini à l'hôpital car grosse déchirure mais ça c'est une autre histoire.

Si tu veux lire mon récit d'accouchement c'est ici https://www.bebe.ch/drupal/node/437783

Pour accoucher en maison de naissance il faut avoir une grossesse parfaite sans anomalie. Si bébé est en siège c'est perdu d'avance. Moi on m'a même mesuré mon taux de fer il devait être au dessus d'une certaine valeur sinon ça ne vallait même pas la peine d'y penser.

Un conseil si tu souhaites vraiment accoucher en maison de naissance, entoure toi de personnes positives. Oublies celles qui disent que tu n'y arriveras pas. Lit des livres rassurants comme :

J'accouche bientôt : Que faire de la douleur ? de Maïtie Trélaün
HypnoNaissance : la méthode Mongan

lit des récits d'accouchement qui se passent bien. Que du positif. Oui, le jour de l'accouchement c'est l'instinct qui parle et on oublie tout ce qu'on a vu et lu mais ça fait du bien de savoir qu'un accouchement est une chose naturel, que ça peut se passer très bien et qu'on ne risque pas de mourir de douleur si on ne fait pas de péridurale.

Désolé pour le pavé, j'espère que tes projets de naissance se passeront comme tu le souhaites

- - - - - - -
www.supermamans.ch
04.2013 essais BB1
26.07.14: TG+C13 / 27.09.14: 12sa IMG -> 7sa GNE
07.05.15: TG+C6 / 14.05.15: 5sa FC
16.06.15: TG+C1 / 28.02.2016 : bébé est là

3 enfants et 3 accouchements en maison de naissance, que du bonheur pour nous. A ta disposition par MP si tu as des questions précises.

Notre premier Lutin est né en février 2009.
Notre deuxième Lutin est né en novembre 2010.
Notre troisième Lutin est né en février 2012.

Les complications arrivent 99% a cause des protocoles et stress hospitalier. Ou alors elles sont prévisible et l'accouchement ne peut avoir lieu en MDN. regarde avec la louve sont est vers Orbe ou Zoé vers moudon. J'ai accouché 2fois a domicile avec les sages femmes de ces maison de naissance

Maman comblée de 3 charmants garçons de janvier 2011, septembre 2012 et novembre 2014.
Et d'une princesse de mai 2017

Ici j'ai accouché une fois à l'hôpital (provocation pour ma n°3), mais sinon 3 fois à domicile (n°1, 2 et 4) et 2 fois en maison de naissance (n° 5 et 6), dans le canton de Vaud, plus précisément à Moudon (mdn Zoé) et à Aigle (Aquila). Si jamais, la maison de naissance Aquila est carrément dans l'hôpital du Chablais (ce qui peut rassurer certains futurs parents).

1 gars, 5 filles de 2001, 2002, 2006, 2009, 2012 et 2015

Ici j'ai accouché de mes 4 enfants à Aquila. J'habitais lausanne et j'ai fais les trajets jusqu'à là bas.
Le choix était motivé par le fait que je voulais pas non plus d'intervention et gérer cela le plus seule possible.


"A la matière se vouer, c'est broyer des âmes; en l'homme se contempler c'est édifier des mondes" R. Steiner

Pour moi les complications sont plus dans les naissances à l'hopital qu'à la maison ou maison de naissance.

SI tu fais partie des 80 % de femmes a grossesse normal, tu n'a rien à apprendre. Lacher prise, et laisser faire ton bébé naitre. Pas besoin d'études pour donner la vie.

J'ai accouché 1 fois à l'hopital et 2 fois à la maison. Clairement, l'hopital est le pire pour moi. Trop de protocole qui tue la naissance en soit et surtout qui casse le protocole naturel de la naissance et part dans des effets iatrogènes, complications de naissances non pas du au bb mais dues à la manière de faire naitre le bb. ( trop souvent le cocktail : couchée sur le lit allognée, ensuite provoquée, ensuite péridurale, ensuite foreceps ventouse épsio qui menent ( évdiemment ) à la souffrance foetale du bb alors la la phrase du médecin sort dans le mille : madame, votre bb ne va pas bien (tu m'étonnes !!!) MAIS NOUS sommes LA POUR VOUS SAUVER avec une césarienne ! X * ( shéma habituel en milieu hosipitalier) ouf l'oms tire la sonnette d'alarme et dieu merci il y a de plus en plus de maisons de naissances.
Belle suite

Juste pour réagir aux commentaires qui disent que les complications sont liées à l’hôpital: j’ai fait une hémorragie de la délivrance, je l’aurais aussi faite en mdn ou à la maison. Heureusement pour moi et ma famille que j’etais à l'hôpital, je ne serais peut-être pas là pour écrire ce commentaire. C’est hors-sujet, mais il faut juste être consciente que parfois il y a des couacs et ne pas sur diaboliser l’hôpital. J’ai eu un accouchement magique et n’ai pas ressenti cet aspect médical/protocolaire (sauf pour le départ au bloc en urgence)

Sans vouloir diaboliser les hôpitaux, il est très rare qu'une hémorragie de la délivrance survienne en maison de naissance. Souvent, ce genre d'hémorragies se produit après une provocation, or on ne fait pas de provocation en maison de naissance.

Suis pas du tout contre mais j’ai des échos d amis ambulanciers qui disent qu’ils ont souvent des cas difficiles à récupérer des maisons de naissance.
Donc dire qu’il y en a moins je pense que c’est un peu édulcoré ..

Oui parce qu'il sont justement appelés en cas de nécessité. On ne va pas les appeler quand tout va bien :)

- - - - - - -
www.supermamans.ch
04.2013 essais BB1
26.07.14: TG+C13 / 27.09.14: 12sa IMG -> 7sa GNE
07.05.15: TG+C6 / 14.05.15: 5sa FC
16.06.15: TG+C1 / 28.02.2016 : bébé est là

Ça c’est sûr .. mais ils font bcp d intervention malgré tout et des cas qui peuvent souvent être grave car attendu trop longtemps !
Je remet pas du tout en cause ces maisons car cela convient sûrement à certaines et c’est tres bien de répondre à ces demandes. Mais il faut garder en tête que non ça ne se passe pas forcément mieux car on est là bas. Une hémorragie qui a trop trainé mes amis en on vu plus d une!

Personnellement je n'ai pas été provoquée et on ne m'a pas injectée d'hormones en cours de travail non plus...

J'ai fait une hémorragie lors de mon 1er accouchement et je n'ai eu aucune provocation, rien du tout.

Et comme dit plus haut, heureusement que j'étais à l'hôpital !

****************
Sauver un animal ne change pas le monde, mais le monde entier change pour cet animal !

Et aussi en MSN ou à domicile personne ne va tirer sur le placenta pour le sortir. La délivrance a domicile a eu lieu plus d'une heure après la naissance contre moins de 10min a l'hôpital

Maman comblée de 3 charmants garçons de janvier 2011, septembre 2012 et novembre 2014.
Et d'une princesse de mai 2017

3 accouchements, 3x hémorragies (1,5 l, 2,5 l et 2 l). Pour bébé 2 c'était une provocation mais pour 1 et 3 pas du tout. Donc suis bien contente d'être étée à l'hôpital, surtout la première fois vu que la c'était une "surprise".
Ça ne m'a pas empêché d'avoir des accouchements "presque" comme je voulais, pour numéro 2 j'étais dans la baignoire par exemple.

Mamma di una principessa (14/06/2010) e due piccoli principi (23/04/2015 e 16/08/17)!

J’ai accouché de ma 2e en MDN. Ce choix était motivé parce que j’ai eu un accouchement magique et physiologique dans l’eau pour ma 1ère à l’hôpital (ni péri, ni occytocine, rien! J’ai dis niet à tout et la sage femme était d’accord). Par contre, j’ai eu un horrible post acc et détesté le milieu hospitalier où j’étais. J’avais fait le choix d’Aquila qui me semblait un bon compromis, mais complet pour mon terme. Alors je me suis tournée vers la MDN Zoé à Moudon (en cas de complication c’est CHUV ou Payerne).
Et c’était super. J’ai pu accoucher dans l’eau, comme pour ma 1ère, j’ai eu un post acc tout magique (avec le papa qui a dormi avec nous) qui m’a guérie du post accde ma 1ère. La sage femme était respecteuse de nos choix (en raison de gros risque pour ma santé, je ne pouvais pas retenter un allaitement, elle m’a accompagnée dans cette décision). Pour tous aucun forcing, elle accompagne les parents dans leur décision. J’ai aimé ce respect, cette liberté venant de personnes trèscompétentes qui ne prennent pas de risque s’ul y a le moindre soucis.
Au final, j’ai presque regretté de ne pas avoir tenté la MDN pour ma 1ère.

"Avant, j'étais une mère parfaite. Mais ça c'était avant d'avoir des enfants." Serial mother ☺

Bonjour,

Mes deux filles sont nées à la Grange rouge à Grens, près de Nyon. J'avais choisi cette option car j'étais convaincue qu'un accouchement n'a pas besoin d'être médicalisé si tout se passe bien, parce que j'ai toujours trouvé que les médecins n'étaient pas assez à l'écoute, parce que j'ai de la peine à supporter les protocoles de l'hôpital, parce que j'avais plus peur de la piqûre de la péridurale que de la douleur des contractions et parce que je savais que ma mère avait accouché 3 fois rapidement et sans péri. C'était un choix de couple, il est important que le papa soit convaincu aussi.
La même sage-femme m'a suivie les 2 fois du début jusqu'à la fin, j'ai vraiment apprécié la relation de confiance qui s'est tissée entre nous. Elle connaissait tous mes maux de groseesse, elle avait suivi mon accouchement et elle s'est aussi occupée de mon post-partum. Pas besoin de réexpliquer mon parcours quinze fois, c'est le charme du suivi global:-)
Ma première est née dans l'eau 5h après ma toute première contraction, ma deuxième a tout juste eu le temps de débarquer, elle est née 30 minutes après mon arrivée à la maison de naissance.
Je vois que bébé est prévu pour mai, je te conseille de te dépêcher si tu veux accoucher en mdn. Je m'étais inscrite aux 3 mois de grossesse et c'était déjà limite.
Je te souhaite le meilleur pour ta fin de grossesse!

Un grand merci à toutes pour vos témoignages! L'idée fait gentiment son chemin, il faut aussi que j'en parle avec le Papa (qui, je pense, ne sent rien pas trop compte de l'aspect émotion de cet événement).
Je vais me renseigner sur la maison de naissance de La Louve à Agiez, j'habite à moins de 10 minutes!

Concernant les complications, je suis persuadée que le suivi du protocole en hôpital n'aide pas à les diminuer, même si un potentiel risque réside toujours. J'espère avoir un bel accouchement, et comme je l'ai noté sur une petite feuille "pour moi c'est une collaboration, je suis prête à écouter les besoins et choix du personne médical si eux sont prêts à écouter mes choix et besoins".

********************************
Start essais 06.2016 / OPK confirmé 11.2016 / Drilling ovariens 06.2017 / Bébé arrivée 05.2018

Tu verra Mélissa est une perle, elle a ses manies et ses herbes mais c'est une femme formidable

Maman comblée de 3 charmants garçons de janvier 2011, septembre 2012 et novembre 2014.
Et d'une princesse de mai 2017

Pour mon premier accouchement j'ai été en clinique = plus jamais ! Accouchement ultra médicalisé, aucun droit sur mon accouchement, des gestes qui n'auraient jamais dû être fait. Je n'ai pas non plus apprécié mon séjour.

Mon deuxième accouchement était en salle nature de l'hôpital de Payerne. J'ai accouché avec ma sage femme qui me suivait depuis des mois et qui a fait le suivi après. On était que les 3, sauf les 5 dernières minutes une nurse est venue. Je n'ai vu aucun médecin. Juste bebe à vu le pédiatre pour sortir. On est rentré 12 heures après.

Si un jour il y a numéro 3, ça sera à la maison ou éventuellement en mdn.

Après concernant les accidents de parcours...il y a eu en 2016 ou 2017 un bébé de décédé en mdn. Mais même en hôpital, il n'aurait pas survécu. Les sages femmes sont très strictes sur le choix des mamans et sur les protocoles qui sont très différents des hôpitaux. Elles savent palier aux gros problèmes. Mais il faut aussi le dire, même à l'hôpital, sans provocation et avec un accouchement naturel, le risque 0 n'existe pas...

Le principal c est toi...qu'est ce que tu as besoin pour te sentir sereine le jour J. Qu'est ce qui te fait peur et ce qui te rassure...Après les histoires des autres tu en trouveras plein qui te feront peur ou te rassureront.

~•~•~•~•~•~•~•~•~•~•~•~•~•~•~
Fleurs de Bach - Reiki - Réflexologie
Massage de Breuss - Massage aux pierres
Secret brûlures - hémorragies
Grimage & Tatouages temporaires
www.instantsoyeux.ch
www.facebook.com/Instantsoyeux

Moi j’ai un trés, trés bon souvenir de mes 2 accouchements à l’hopital... dans le tessin et dans le canton de vaud... je suis toujours tombé sur des sages femmes à l’écoute, des médecins bienveillants... aucune complications pour mes bébés et pour moi... je n’ai personnellement rien à redire...

c’est comme tout... cela depend du professionnalisme des personnes qui t’entoure et de ta preparation personelle... j’ai du peut etre bien tomber les 2 fois mais je n’hesiterais pas à y retourner...

Merci aussi pour ce témoignage! Oui je pense que tout dépend des personnes que nous rencontrons durant ce moment.

********************************
Start essais 06.2016 / OPK confirmé 11.2016 / Drilling ovariens 06.2017 / Bébé arrivée 05.2018

J'ai accouché dans une petite maternité. Dans ce que les grandes maternités appellent une salle nature. Là-bas il n'y a que celle-là. Tout comme nous ne sommes quasiment jamais 2 dans les chambres. Je n'ai pas ressenti de "protocole", ni de va-et-vient. Ni le jour-J, ni les suivants.
Mais mon accouchement a été rapide. J'ai fait tout mon travail à la maison sans m'en rendre compte.
Si on m avait présenté la sage femme au préalable je ne l'aurais JAMAIS choisie. Mais sincèrement dans l'action elle a été incroyable!
Alors pour moi le plus important n'a pas été le choix du lieu, ni du personnel, mais le choix des personnes qui ont suivi mon post-partum. Pour ça je te conseille vraiment de bien t'entouré.
Je crois qu'il faut que tu t'écoutes! De quoi as-tu envie? Quelles sont tes craintes si tu en as? Tu es de nature optimiste ou pessimiste?
Tu auras toujours mille et un récits et 2 mille et une recommandations différentes...
Tu peux visiter des MDN et différentes maternité, si tu changes d'avis ou que ta grossesse n'est plus sereine alors tu pourras toujours diriger ton choix autrement.

Souvenir mitigé de la mdn. Suivi de grossesse dès le 4e mois super (grossesse sans complications), mais accouchement catastrophique. "Ma" SF sortait d'une nuit avec une autre dame, du coup j'ai eu une sf que je ne connaissais pas et avec qui le courant ne passait pas. Elle est restée dans son bureau tt du long. Résultat 28h de contractions, bb coincé 10 mn (!!!!) la tête entre mes jambes. Elle a dû être mise sous oxygène et moi transférée d'urgence à l'hôpital car perdu trop de sang.
Et dire que j'avais demandé à être transférée avant la naissance parce que je sentais que je n'y arriverais pas et la sf ne m'a pas écoutée. Alors bon, c'est une seule sf, qui ne hosse même plus en mdn. Mais internet déborde de récit d'accouchements à la lueur d'une bougie en mdn où la femme pousse 3x et son bb est là, du coup je trouve important de rappeler que ça ne se passe pas tjs comme ça.

Working mum. Milite pour le liminent et la cup menstruelle.

j'Y vais de mon récit : J'avais prévu d'accoucher en clinique suisse me disant que c'est ce qui aura de mieux pour moi et mon bb. Je m'entichais même d'avoir une césarienne...étant moi même un bb césarienne..j'y voyais rien de mal dans tout cela. Puis ...le hasard...m'a renseignée...au fil de la grossesse j'ai pris peur..une alarme intérieur qui me disait : non la sécurité n'est pas la ou tu la cherches, si tu veux éviter d'être coupée, mutilée, finir en forceps ou ventouse et avoir un accouchement traumatique, mettre toutes mes chances de mon côtés ++ du côté de la maison de naissance. Après tout si la grossesse va bien 80 % des femmes peuvent y accoucher ET surtout, elles (les sf des mdn) ont déja montrées du doigts et leur fautes à elles sont impardonnables, elles n'ont pas le droit à l'erreur contrairement à ce qui se passe dans les murs hospitaliers.

Justement, vu qu'elles ne prennent aucun risque, pour mon 1er, me voyant pas en travail après avoir perdu les eaux 24 avant, je me suis transférée à l'hôpital. Mon bb est né en 2 heures et je pensais, j'étais sure d'avoir eu une naissance extraordinaire, dingue, qui ma fait naitre mère et sans péri, bref, je pensais que c'était ça donner la vie inconditionnellement dans le plus pur amour.
Puis plus tard, j'ai donné naissance à la maison 2 fois. J'ai pleuré. De culpabilité de ne pas avoir pu offrir CA à mon 1er. En fait, en comparant bien malgré moi, ca me sautait à la figure que non, ce bb né soit disant " nature" dans un protocole ou tout est hiérarchisé et les papa doivent quitter les lieus à un moment ou un autre, on est pas chez nous, rien d'intime ben c'était à chier en fait et je suis triste que mon bb n'ai pas connu les prémices de la vie au sein de notre foyer, naissance incomparable et juste indéfinissable pour les 2 suivants. Je suis désolée pour lui et je lui ai déja expliqué, que voila, on ne savait pas tout et cela nous a permis de nous affirmer et de mieux avancer sur notre vie, cela nous a fait grandir pour sure nous aussi gra^ce à lui et ce chemin qui n'était pas une naissance humaine aussi bine qu'elle était soit disant " nature" plan de naissance respecté et blablabla. Non c'est le jour et la nuit avec la maison. Enfin c'est comme ça mais je ne dirait jamais cette phrase qui boucle la bouche de la mère et lui dit de ravaler sa douleur. :ce qui compte que c'est l'enfant et la mère sont en bonne santé" .....
Aussi lors que je me renseignais, au sujet des risques" et des histoires de femmes qui font les hémorragies de la délivrance.
Lire le bouquin de michel odent, grand obsetricien français, pionnier et professeur incroyable. Il rappelle : Les hémorragies sont provoquées en hôpital manifestement et n'arrivent pas ou très peu, un chiffre minimaliste de genre 2 pour-cent à la maison. Hein ? mais pourquoi ? c'est quoi ce délire ?! pas possible !!! L'humain qui donne la vie sécrète des hormones. Si on le met dans un contexte étranger, d'emprise sur lui, comme l'hôpital, il va cesser ou diminuer drastiquement cette production qui va nuire au bon déroulement naturel de l'accouchement qui est un processus involontaire rappelons le.
Les sf ont des perfs ainsi que le matériel d'urgence bien sure au cas ou, mais vu qu'on rentabilise pas une naissance (comme à l'hôpital ou il faut aller vite car une suivante attend et surtout tout est protocolaire aussi bien qu'on nous fasse croire le contraire ) ça met en péril le déroulement de la naissance à 100 % physiologique la mère secrète pas assez d'endorphine et autre et le risque est accru d'hémorragies. En plus de la surmédicalisation qui est néfaste en rajout à tout cela. Pour moi j'avais assez d'argument pour fuir l'hôpital à grand pas, j'avais trop peur d'y retourne pour tous ces risques et en plus de voler MA naissance, celle de MON bébé, celle de MA famille. Pour nous seule une sf émérite à sa place dans le cadre d'une naissance, normale ( comme 80 % des femmes me rappelait-t-elle à chaque grossesse) ( et je suis un bb césarienne cela aurait été facile de reproduire les peurs de ma mère ...honorer ma mère...la naissance en coupant le ventre. Non j'ai accouché une fois en piscine louée une fois en 14 minutes pas eu le temps d'y aller, j'ai encore plus lâcher , les derniers blocages qui coinçaient pour laisser aller à bien ce bebe sortir de son monde intra utérin. Les mdn explosent de demande, cela me réjouit trop d'abus et de naissances volées rien que le fait de foutre les pieds à l'admission...on met un pied, on est " malade" ! et on OBEIT surtout..et le post partum...pffff infantiliser la mère pour lui faire un bon coup dur 4 jours plus tard de sortir et se débrouiller seule, choc, changement de lieu, la fratrie qui voit maman revenir avec un colis nouveau et suspect...à la maison pas de coupure..( ou mdn court séjour) la naissance fait partie intégrante de la vie de famille, on s'endort à 4 on se réveille à 5, on déjeune ensemble bb est la..c'est magique ;.) .

Pour mon troisième c'est passée une heure entre la première contraction et sa naissance, j'ai presque accouché dans la voiture et j'ai eu tout juste le temps d'entrer dans la salle d'accouchement que bébé était la. Même pas en suppliant j'aurais pu avoir une aide médicalisé je l'assure ;-)
Par chance, ma sf était avec moi au tout début, elle et moi avons bien compris la situation, en quelques minutes j'ai commencé à sentir que "ça poussait fort" en bas..
Elle même m'a dit d'avoir pensé à faire un accouchement à la maison vu l'état de la situation mais elle a pris le risque de nous envoyer à la maternité à cause de mes antécédents, elle avait peur que je fasse à nouveau une hémorragie (qu'il y a eu).
Après l'accouchement le gynéco qui était la m'a largement laissé le temps, j'ai tout essayé et le placenta ne bougeait pas. Rien à faire, pas une seule contraction. C'est moi même qu'au bout d'un moment je lui ai dit d'arrêter et de finir eux le travail :-P j'étais épuisée. En fait je fais à chaque fois du placenta accreta et en plus des accouchements tellement rapides que l'utérus après est "épuisé" (il y a un nome pour ça mais je me souviens plus) .
Des fois on a pas le choix non plus. Si jamais je fais un quatrième je sais que ça sera à l'hôpital :-)

Mamma di una principessa (14/06/2010) e due piccoli principi (23/04/2015 e 16/08/17)!